Skip to Content

Histoire et éducation à la citoyenneté en 4e secondaire, au Québec

Posted by Michel Trudeau
10 Mars 2012 - 1:56pm

 L’histoire au 2e cycle du secondaire, au Québec - Mécontents de la perspective thématique adoptée en Histoire et éducation à la citoyenneté, en 4e secondaire, plusieurs enseignants québécois ont demandé au MELS de répartir les contenus de ce cours sur deux années et de respecter l’« approche chronologique ». D’emblée, cette revendication est déroutante puisque l’adoption d’une perspective thématique n’exclut aucunement la prise en compte de la chronologie historique. En effet, le programme du MELS (p. 65) demande que l’élève appréhende la société québécoise « dans la longue durée ». En examinant les éléments de changement et de continuité dans la longue durée, l’élève ne peut pas se soustraire à l’obligation de situer chronologiquement les acteurs et les événements du passé. Alors, comment doit-on interpréter la demande d’adopter une approche chronologique en 4e secondaire? Faut-il comprendre que l’on souhaite, en réalité, ouvrir la voie à la transmission d’un récit unique et fermé de l’histoire nationale? Le cas échéant, les élèves pourront sûrement couvrir plus de matière. Mais que restera-t-il de l’apprentissage de la pensée historique? 

Michel P. Trudeau